Installer Linux

Ça veut dire quoi "installer Linux" ?

Linux se présente très différemment de MacOS.On est rapidement perdu.

Pourtant, les analogies sont nombreuses et permettent de garder le contact.

L'exemple du moment

Les utilitaires système

L’installation (par défaut) du système MacOS provoque également l’installation de certains logiciels élémentaires. On trouve pêle-mêle un outil de formattage de disque dur, un éditeur de script (applescript), un éditeur de texte (simpleText), etc. Il s’agit de logiciels indispensables, quelle que soit l’utilisation qui sera faite de l’ordinateur (PAO, serveur, multimédia...). Un système d’exploitation est toujours fourni avec tel ensemble de logiciels (idem pour Windows).

Toutes les distributions de Linux proposent l’installation de nombeux outils de contrôle, de configuration ou de maintenance. Ces utilitaires se présentent toujours comme des logiciels séparés du "système". Ainsi, si sur MacOS le formatage de disquettes semble être une fonctionnalité intégrée au système,sur Linux, c’est la tâche d’un utiliaire visiblement séparé.

La panoplie d’utilitaires proposée par Linux est beaucoup plus large que celle de MacOS. Cela tient essentiellement au fait que Linux est un système offrant beaucoup plus de possibilités de configuration et d’exploitation que MacOS. N’oublions pas que Linux est un vrai système d’exploitation multi-utilisateurs et multi-tâches, utilisable sur un ordinateur domestique (quelques personnes utilisent l’ordi, chaucune leur tour) comme sur un serveur professionnel (des dizaines d’utilisateurs simultannés).

Le statut des utilitaires soulève un petit débat terminologique. S’ils sont vraiment indispensables à la mise en oeuvre pratique du système d’exploitation, ne peut-on pas considérer qu’il font partie du système ? D’autant que l’on constate qu’aucun système d’exploitation n’est jamais fourni sans utilitaires (même Windows).

Il est tenu compte de cette remarque dans la distinction qui est faite entre "Linux" et "GNU/Linux". Suivant cette terminologie, Linux désigne le noyau (en gros, le fichier système) et GNU/Linux le système d’exploitation contruit autour de ce noyau (les utilitaires développés dans le cadre du projet GNU). Bien que pertinente, cette distinction disparaît dans l’usage courant. Et l’on désigne par "Linux" le "système" GNU/Linux qui se trouve au coeur de toutes les distributions.