Accueil du site > Archives > De Mac OS 9 à Linux > Migration des données

Migration des données

Récupérer les fichiers MacOS fonctionnant sous les anciennes applications pour qu’il fonctionnent sur Linux, avec les nouvelles applications.

L'exemple du moment

Migrer or not Migrer ?

Préparer une migration des données c’est un peu comme comme remplacer un placard. En vidant l’ancien placard, on découvre des tas de choses que l’on gardait et dont on ne servait jamais. Avant de se demander comment les ranger dans le nouveau placard, il faut se demander si ça vaut la peine de les conserver...

Une migration peut donc être l’occasion de faire le ménage. Si l’on craint de se laisser emporter par son élan, on peut toujours effectuer une sauvegarde des données, sur CD-ROM, au format iso. Ca ne mange pas de pain et ça libère l’esprit...

Ne restent alors que les données vitales. On peut les décomposer en deux catégories : celles que l’on se contentera de consulter et celle qui devront être mises à jour. Dans un cas comme dans l’autre, le volume des données est à prendre en compte. Il ne sert à rien de se prendre la tête pour récupérer un répertoire de 40 noms et adresses. S’il n’y a pas de solution évidente et sans bavure, autant laisser tomber.

Pour les données en simple consultation, on peut envisager leur transcription dans un format consultable tel que PDF. Pour les autres, il faudra trouver une application permettant de les exploiter et étudier leur (probable) conversion dans un nouveau format.